CORR-The Jute Works

Produits d'artisanat
CORR-The Jute Works

Type de produit

Paniers et sacs en jute, décoration en terre cuite

Cette ONG a été fondée aprèsla guerre d’indépendance de 1971, afin d’améliorer les conditions de vie des femmes victimes de la guerre et vivant le plus souvent dans des zones rurales défavorisées. CJW a permis à ces femmes d’exercer une activité génératrice de revenus chez elles, et de développer leurs compétences et leur autonomie. A l’origine, CJW travaillait uniquement avec du jute. AUjourd’hui, CJW a diversifié son activité et utilise un grand nombre de fibres naturelles différentes.

Pays : Bangladesh

Région : Dhaka et régions rurales du pays

Actif depuis : 1973

Collaboration depuis : 1980

Chiffres-clés :

  • 220 groupes de producteurs, la plupart étant organisés en coopératives
  • 4856 femmes et 160 hommes en 2015
  • Salariés à temps complet : 60 (dont un tiers de femmes)

À propos de Corr-The Jute Works

Corr-The Jute Works (CJW) a démarré son activité dans un deux-pièces appartenant à Oxfam-Grande Bretagne. Au tout début, Oxfam-GB a aidé CJW à tester le marché international via ses boutiques en Angleterre. CORR signifie “Christian Organization for Relief and Rehabilitation”, qui est l’ancien nom de Caritas Bangladesh, un réseau dont fait partie CJW. L’ONG a été fondée suite à la guerre d’indépendance de 1971, afin d’améliorer les conditions de vie des femmes victimes de la guerre et vivant le plus souvent dans des zones rurales défavorisées. CJW a permis à ces femmes d’exercer une activité génératrice de revenus chez elles, de développer leurs compétences et leur autonomie.

L’organisation est menée par un bureau constitué de 9 personnes, dont 5 sont élues par les groupes d’artisans, qui forment des coopératives indépendantes.

A l’origine, CJW travaillait uniquement avec de la jute, et a ensuite diversifié son activité et les matières utilisées. Aujourd’hui, plus de 30 types de produits sont commercialisés par l’organisation.

Son projet

Économique

  • Amélioration des conditions matérielles, possibilité d’épargner. Les artisanes obtiennent un revenu supplémentaire pour leur foyer grâce à l’artisanat, ainsi qu’une prime de commerce équitable.
  • Appui à d’autres projets générateurs de revenus via du micro-crédit : élevage ou culture d’ananas par exemple. Ainsi les artisanes peuvent gagner un revenu lorsqu’il n’y a pas de commandes.
  • Fonds de développement pour les groupes de productrices, qu’elles gèrent ensuite pour le bénéfice de la communauté. Il est surtout utilisé pour l’approvisionnement en matières premières. Ce fonds permet de consolider l’épargne des groupes et de réduire aussi une potentielle dépendance des femmes à l’artisanat.

Social

  • CJW focalise son action sur les personnes défavorisées et principalement les femmes qu’elles soient issues des minorités ethniques indigènes, handicapées ou simplement vivant dans des zones marginalisées. Grâce au commerce équitable, l’autonomie des femmes est renforcée, elles peuvent faire valoir leurs droits plus facilement au sein de leur famille et de leur communauté.
  • CJW offre un travail aux artisanes qui leur permet de rester dans leur village avec leur famille, limitant ainsi l’exode rural vers les grandes villes et leurs bidonvilles surpeuplés.
  • Les profits sont notamment utilisés pour soutenir l’éducation des enfants et les soins de santé : CJW a mis en place un programme de prévention santé et une assistance financière en cas d’urgence médicale.
  • Amélioration des conditions matérielles : meilleur accès à l’eau potable, installation de sanitaires, assistance en cas de catastrophe naturelle.
  • Formations pour les artisans : développement de produits, gestion, leadership, comptabilité ; mais aussi « programmes de sensibilisation » où des sujets comme la violence domestique, le trafic d’êtres humains, le travail des enfants sont abordés.

Organisationnel et politique

  • Promotion du commerce équitable au sein de la communauté et échanges avec d’autres organisations de commerce équitable.
  • Politique d’égalité de genre, promotion de la participation des femmes à la gestion de l’entreprise à tous les niveaux hiérarchiques

Environnemental

  • CJW utilise uniquement des matières premières naturelles et biodégradables. CJW a aussi recours à des matériaux recyclés et réutilisables afin de préserver les ressources naturelles.
  • CJW a mis en place un plan annuel de de distribution de semences agricoles auquel les artisanes participent. Elles peuvent ainsi cultiver leur parcelle et contribuer ainsi à nourrir leur famille.