fbpx
0
  • Frais de livraison 6€
  • Total 6.00€

Le commerce équitable couvre-t-il l’entièreté des chaines d’approvisionnement (c’est-à-dire pas seulement les producteurs mais aussi le transport, la distribution, etc.)?

Commerce équitable
Le commerce équitable couvre-t-il l’entièreté des chaines d’approvisionnement (c’est-à-dire pas seulement les producteurs mais aussi le transport, la distribution, etc.)?

Historiquement, le label équitable dominant Fairtrade Max Havelaar s’est concentré sur le premier maillon des chaines d’approvisionnement agricoles, c’est-à-dire sur les producteurs. Certains critères Fairtrade s’appliquent bien aux autres acteurs, en particulier les détenteurs de licence (acteurs fabriquant et/ou commercialisant les produits finis), mais ces critères concernent principalement les aspects commerciaux (contrats, préfinancement, modalités de paiement du prix minimum, etc.). Mais d’autres labels tels que Naturland et Fair for Life imposent davantage de critères sociaux et environnementaux aux autres maillons. Naturland demande par exemple à ce que les critères sociaux de la composante biologique de sa certification (respect des conventions de base de l’OIT) soient respectés par tous les acteurs, incluant les sous-traitants.

C’est au final la certification WFTO, à laquelle souscrit Oxfam-Magasins du monde, qui fournit la meilleure garantie dans ce domaine puisqu’elle implique un raccourcissement de la chaine d’approvisionnement, une implication équitable de la plupart des acteurs ainsi que la mise en place dans le futur de « standards distributeurs ».